Padel World Press .- La première demi-finale masculine de l'Open de Las Rozas a mesuré les forces de Fernando Belasteguín - Sanyo Gutiérrez avec ceux de Maxi Sánchez - Lucho Capra ... Et c'était un vrai jeu !!

A Valladolid, le duel entre les deux paires est tombé du côté de Maxi et Lucho, cette fois la balance a fini par pencher de l'autre côté... Mais ce n'était pas facile puisque le Mercedino et le Chimeño ont frappé les premiers et, d'un coup ferme étape, ils ont avancé sur le tableau d'affichage (4-6).

Dans le deuxième set, Bela et Sanyo ont montré leur talent et leur expérience. Sans accuser la pression d'avoir reçu une pause dans les premières mesures, ils ont atteint une mort subite dans laquelle ils n'ont pas failli et ont confirmé pourquoi ils sont les numéro 2 mondial (4-6 et 7-6).

Avec tout à décider, un troisième tour a été atteint dans lequel l'égalité était maximale jusqu'à ce que, lors du septième match, Fernando Belasteguín - Sanyo Gutiérrez a cassé le service de leurs adversaires et, de sang-froid, a levé trois balles de break pour remporter la victoire par 4 -6, 7-6 et 6-4… Et pour assurer la présence à sa quatrième finale de la saison !!

Un très bon anniversaire

Authentique accident de train pour décider de la deuxième demi-finale du Las Rozas Open. Dans ce document, le 1 mondial et le troisième du classement ont été mesurés: Juan Lebrón et Ale Galán contre Pablo Lima - Agustín Tapia.

Sur la base de leur jeu habituel, ce sont Lima et Tapia qui ont porté le premier coup et ont pris un revenu 3-1 au tableau d'affichage. Soutenus par un formidable coup de poing, les « aspirants » ont réussi à conserver cet avantage malgré les tentatives de leurs rivaux et, grâce à cela, ils ont pris l'avantage (6-4 en 36 minutes).

Sans ralentir, et confirmant les belles sensations affichées dans le premier set, le Brésilien et l'Argentin ont entamé le deuxième set par un break en leur faveur. Lancés, et avec une version imparable de leur jeu, ils ont également réussi à conserver ce revenu contre Galán - Lebrón qui n'a pas pu trouver le moyen d'empêcher la défaite par un double 6-4.

Fondue dans un câlin, Tapia a fêté son anniversaire en beauté... Et ce n'est pas tous les jours qu'on obtient une qualification pour la finale, laissant le numéro 1 mondial sur la route.

L'activité ne s'arrête pas au Las Rozas Open et On ne peut que dire… Profitez du jeu !!!

N'oubliez pas que vous pouvez revoir toutes les croix et tous les marqueurs du ton en cliquant sur ce lien

Images: World Padel Tour

* Vous pouvez suivre toutes les nouvelles du monde de la pagaie dans nos profils de Facebook y Twitter ainsi que vous abonner à notre Newsletter Nouvelles quotidiennes

Commentaires

commentaires